Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

samedi 4 août 2012

Les Raisons de Rosaelle


J'ai reçu, au sujet de l'article faisant le bilan des 3 mois de vie de Rosaelle, un commentaire franchement déplacé à propos du titre de celui-ci, ainsi que de mon nom d'artiste...
Je résume le truc en évitant l'apologie d'Hitler hypocrite:

C'est pas bien de rendre hommage à Rosa Luxembourg quand on refuse un étiquette politique, c'est pas bien du tout! Je dois être une gauchisse ou rien d'autre!
Ce commentaire a de quoi faire sourire par son étroitesse d'esprit...

Mais il a raison dans le sens ou j'ai repoussé le billet que je voulais rédiger au tout début pour expliquer le choix de Rosaelle comme nom.

 J'ai choisi tout d'abord le pseudo quand je suis passée de lectrice à commentatrice de Sarkofrance, puis l'ai gardé en créant le blog.

J'ai cherché une figure féminine, que j'admirais et qui serait emblématique du temps présent.
Dans les femmes que je considèrent comme de grandes dames,il y a pêle-mêle: Nefertiti, Catherine de Médicis Catherine de Russie., Marguerite de Yourcenar, Marie Curie, Simone Veil...et d'autres...
Mais appeler son blog Margueritigrec... Ou Simonevé… ou Mariecé...C’est pas très beau…

Et puis, il y a un vrai attachement de ma part à Rosa Luxemburg.
Cela fait partie de mon histoire personnelle: dans mon adolescence, car je n’ai pas commencé à m’intéresser à la politique récemment, j’ai cherché à comprendre notre Histoire, nos valeurs et notre société. A ce titre, j’étais curieuse de tout et j’avais lu Karl Marx, Proudhon, Erasme, mais aussi Stendhal, Chateaubriand, Toqueville etc…énormément de choses, dont Simone Weil (l’autre) Bien entendu, l’écho révolutionnaire avait trouvé sa place dans ma tête, tout à fait normal dans la tête d’une gamine de 14, 16 ans…

Dans le cadre de l’école, nous avons vu le film sur la vie de Rosa Luxemburg. J’y ai vu une femme libre, cultivée, proposant une réflexion sur le monde qui l’entourait, un projet différent de société, une femme qui se battait pour ses convictions et qui en était morte.
Une femme qui avait été à l’origine d’un courant de pensée, faisant allusion à la révolte des esclaves sous Rome, un des premiers mouvements égalitaires civiques.

J’ai donc été me renseigner sur elle: il se trouve qu’elle était allemande, de religion juive et d’origine polonaise, donc doublement exclue au départ dans l’Allemagne Prussienne impériale et pourtant une vraie allemande qui avait refuse comme Jaurès ou d’autres la boucherie que fut la première guerre mondiale. Si on compare à Hitler, sa vie en est une inversion.

En fait, vivrait-elle maintenant, elle serait sans doute française musulmane d’origine maghrébine.
C’était un beau parallèle dans ce que je cherchais à transmettre.

Et si on considère ses écrits maintenant, ils ne sont pas si marxistes ni “gauchisses”. Si on se replace dans son époque, il est sûr qu’ils étaient révolutionnaires. Mais maintenant, c’est une autre paire de manche.
http://www.versobooks.com/books/694-the-legacy-of-rosa-luxemburg

Je suis fidèle à sa pensée par certains côtés, comme je suis d’accord avec Mendes-France, De Gaulle, certaines réflexions de Jacques Attali, Jean-François Kahn, Madelin etc…

Oui, cela peut perturber: je suis en fait à la fois ni de droite ni de gauche mais aussi de droite et de gauche…

Je ne m’inscris pas à un parti politique pour ensuite soutenir mordicus même les conneries les plus grossières du leader.
Je regarde les orientations qu’on me propose et ensuite seulement je constate que ce parti est le plus proche de mes idées.
Et je garde mon indépendance.

Donc, pourquoi Rosaelle?

Le nom est léger, esthétique, renvoie à une fleur qui existe, à mes origines terriennes.
Le nom évoque aussi une couleur gaie, la vie, le soleil qui est le même pour tous.
La rose vient d’Orient et s’est fondue dans nos cultures comme si elle y avait toujours existé.

Le “L” et l’extension phonétique ramènent au féminin, et a  en plus quelque chose qui m’est très personnel, un peu de moi… Je n’en dirai pas plus.

Et c’est en hommage à une grande figure féminine, immigrée, dont les écrits et les actes ont laissé une trace dans l’histoire allemande, européenne et au-delà.

15 commentaires:

  1. Baptiste N.8/04/2012

    Sa me plait quand vous parlez de vous. Je pense que c'est important, pour bien saisir vos propos, que d'avoir quelques clefs pour entrevoir le fond de votre penser.

    Et puis, quoi, un blog c'est aussi cela, parler de soi, au propre comme au figuré (par ces articles notamment; les diverses vissions que l'on a, pour tel ou tel sujet).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On partage toujours quelque chose, c'est normal d'échanger!
      Merci.-)

      Supprimer
  2. Révolutionnaire en te référant à Alain Madelin qui a été un membre assidu du Club de l'Horloge et un militant très actif du Mouvement Occident ... il doit y avoir une erreur de casting ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'apprécie pas tout du personnage mais il a des réflexions très intéressantes dernièrement au sujet du travail.
      Il a depuis longtemps tourné le dos à Occident.
      Simplement le libéralisme social m'intéresse au niveau des changements sociaux qu'il pourrait engendrer. Parce qu'on a besoin de moderniser notre manière de voir l'entreprise et le fait d'entreprendre.
      Mon passé est révolutionnaire: je penche plus vers un réformisme maintenant.

      Supprimer
    2. Anonyme8/15/2014

      Pas mal du tout ;)

      Supprimer
    3. Anonyme4/24/2017

      il y a une confusion entre le libéralisme économique et le libéralisme social ou sociétal : l'origine est la même, le rejet des autoritarismes monarchiques, qui règlementait à l'extrême l'exercice des métiers et les échanges commerciaux, et tout autant le libéralisme sociétal, qui était ficelé par l'interdiction de critiquer les pouvoirs, politiques ou religieux. Ces deux acceptions se sont séparées peu à peu en prenant des sens et des contenus différents dans les divers pays : Aux US être libéral est être gauchiste et quasi communiste, et le libertarisme est un mouvement de la droite extrême visant à tuer l'état (starving the beast). En Europe le libéralisme est plus vu comme l'affaiblissement des règles (d’où "libérer les énergies" ce qui est un slogan sans sens), et être libertaire est être anarchiste. S'il s'agit toujours de contester le rôle de l'état dans nos vies économiques et privées, les conséquences ne sont pas les mêmes : en économie la régulation protège le fort du faible, par contre dans notre vie privée, l'état n'a pas grand chose à y faire sinon protéger les plus faibles (mineur(e)s etc.) S'cuse moi Rosa d'être si succinct et approximatif, le boulot m'attend et avec ton accord je reviendrai sur ces notions. Amicalement François Marandet.

      Supprimer
  3. Je suppose que c'est "faisait allusion à la révolte" et non "faisait illusion".

    Je le trouve très joli, ce pseudo, harmonieux, féminin, rond en bouche, original.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci!
      j'ai échappé de justesse à la pravda réactionnaire de Goux! ouf!
      double merci!

      Supprimer
  4. ROSA L c'est un très beau nom
    porteur de plein de choses et de rêves de vie meilleure

    nous avions donné son nom à une rue dans la ville où j'ai été élu pendant 19 ans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, réinventer le monde!

      Supprimer
  5. A chaque fois que je passe ici, j'apprends quelque chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A chaque fois que tu passes, c'est toujours un plaisir: le partage, c'est ça!

      Supprimer
  6. Léontine4/29/2013

    Moi aussi j'aime ta presentation.
    Moi aussi j'aime ta liberté d'esprit,ta curiosité,ta volonté d'aller plus loin dans tes recherches.
    Moi aussi je suis d'accord avec De gaulle mais aussi avec Jaures,Rol Tangui,Prevert,Guy Moquet,Mouloudji,Jean Ferrat et bien d'autres mais...mes poils se hérissent quand j'entends le nom d'Alain Madelin!
    Enfin si tu l'apprecies c'est certainement pour quelques phrases entendues que tu as trouvées justes..Et c'est bien sur ton DROIT!!

    RépondreSupprimer
  7. Léontine4/29/2013

    Oh j'ai oublié..
    Comme je suis heureuse que ton pseudo ait été choisi en pensant a Rosa Luxembourg!!

    RépondreSupprimer
  8. Bien écrit et donne un peu d'éléments sur la femme que vous êtes. La liberté de penser n'a pas de prix!

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer