Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

jeudi 12 octobre 2017

Un bébé avec une mitraillette : Macron


Jupiter a tranché:
Les malheurs des agriculteurs,ça suffit, donc on va se bouger le cul, les députés, préparez vos stylos et vos signatures, en Janvier, vous sortirez de votre formol doré aux bons soins de la Princesse pour ratifier les ordonnances sur les produits agricoles.

On en est là. Simulacre de démocratie, une chambre d'enregistrement qui n'a même plus l'initiative des lois, on paye des représentants du peuple censés porter nos revendications en vain. Jupiter a le dernier mot.



Le coup de génie de notre président:....
On va fixer le prix de vente en fonction du prix de revient à la base, afin que le paysan soit bien payé.
Oui, mais ce mec oublie que les intermédiaires, seuls eux, sont responsables du faible tarif pratiqué quand on achète un fruit ou de la viande, et que les centrales d'achats gonflent leur marge, et donc quoi qu'il se passe, le consommateur paie toujours la casse. Préparez-vous à payer vos tomates en pleine saison à des prix prohibitifs.
Et surtout, préparez-vous à acheter espagnol, vu que nous n'aurons plus les moyens d'acheter français.


De toute manière, c'est pas compliqué: comment gouverner sans aucun vécu? Macron n'a aucun enfant, n'en aura jamais, vu ce qu'il dit,  ne sait donc pas ce qu'est une famille, n'a aucune once d'empathie  là dessus. Il n'a jamais galéré, est passé de piston en piston, sa carrière d'arriviste a été bien négociée, certes mais comment combler un vide idéologique,  avec une maturité égale à celle d'un lycéen qui s'extasie devant sa maîtresse? Etenel adolescent qui croit refaire le monde avec des recettes éculées sorties de la Monarchie de Juillet ...On en aurait des choses à dire sur la psyché de ce type qui nous gouverne...


Un bébé avec une mitraillette. Aucun recul. Aucune vision à long terme. Et cet homme est à la tête d'un pays comme la France...




lundi 9 octobre 2017

Ambiance monarchique et décadence

Voir notre Président ne pas écouter le bon peuple, car il est forcément trop  stupide pour savoir ce qui lui convient, le bon peuple,  la populace, et on sait maintenant que le rôle de nos gouvernants, c'est d'attribuer arbitrairement aux chômeurs un boulot de merdre sinon ce sera le bordel.

 L'anarchie menace, le chaos est à notre porte.
On a besoin d'ordre, ma pauvre dame.
Si on serre pas la vis, les braves gens vont en pâtir.
Et donc, on va serrer la vis, leur montrer comment se comporter, surveiller la pureté de leurs pensées, les protéger contre eux-même d'ailleurs.
L'anarchie menace.

On fait passer des ordonnances sans tenir compte de l'avis du bon peuple, il ne faut pas du tout l'écouter, il ne sait pas ce qu'il dit, il pense mal, et la rue, faut jamais non plus l'écouter, elle fout le bordel.

Resserrer la vis, contrôler les gens, leur enlever de la liberté.

Garder ses privilèges, les renforcer même, au prix de l'appauvrissement des faibles, des quidams lambda, du bon peuple.

Et tout ça en voulant persuader les gens que cette méthode est novatrice, alors qu'elle ressemble furieusement aux périodes d'avant les Révolutions.

L'anarchie et le chaos menace. Les ennemis sont dans la place.
On a besoin d'ordre, ma pauvre dame.

lundi 19 juin 2017

Viva la #Technocratie avec Bruno Bonnell en #Macronie






Bruno Bonnell est le tombeur de Belkacem, enfin on le présente comme tel.

Invité ce matin chez Bourdin, présenté comme jeune député, on le voit manier la langue de bois comme un vrai pro.
Ce mélange subtil de politique, de lobbyisme, vu que ce Monsieur souhaite agrandir clairement sa société avec son mandat électif, vu qu'il croit :

-dans le futur où les robots seraient en charge des travaux pénibles....

-mais pas dans le futur où les gens sont en chômage de masse à cause des robots qui leur piquent le travail....

-à moins que ce soit le futur où Macron va ubériser le chômage en mettant tout le monde au RSA pour que les pauvres finissent par crever en survivant...


-ou le futur qui fait que les robots construisent des robots pour rien car il n'y a personne à nourrir, personne à fournir, plus personne pour acheter des robots en fait...car tout le monde aura fini par crever en survivant....

Bref, Bruno Bonnel n'est pas vraiment un visionnaire, car chaque robot enlève le travail à 10 personnes minimum, dix personnes qui ne consomment plus, à qui les usines à robot ne pourront plus vendre quoi que ce soit donc...


Seulement Bruno Bonnel se dit avoir la fibre sociale, que les socialistes qui seraient morts n'en ont plus et ses robots doivent changer notre Monde.... Admettons.


Mais il est évident que son mandat coïncide avec l'avènement des Technocrates. L'avènement de la Technocratie.

Celle où les spécialistes gouvernent pour notre bien et comme il n'y a pas de mal à se faire du bien...donc de faire prendre des décisions clairement lobbyistes pour favoriser sa société, par exemple, au passage, on va le faire, que ce soit au gouvernement ou à l'Assemblée.


Celle où on croit que les intérêts particuliers sont plus importants que les intérêts du peuple ou se confondent avec ceux du peuple, enfin où on essaie de nous faire croire ça, de nous faire avaler que quand Gattaz ou Bruno Bonnell vont bien, et bien nous aussi nous irions bien...

Voyons la définition de la technocratie selon la Toupie:

La technocratie désigne un système politique où prédominent les techniciens, les spécialistes et les experts dans la prise de décision. "Technocratie" s'applique aussi bien au gouvernement d'un Etat qu'à la direction d'une entreprise.

Le terme "technocratie" est en général utilisé avec une connotation péjorative pour dénoncer un certain type de pouvoir légitimé par la technique, par opposition au pouvoir légitimé par les citoyens, ce qui la rend incompatible avec la démocratie.

L'origine de la technocratie peut être la conséquence de la présence de plus en plus de techniciens et d'experts auprès des ministères ou des assemblées législatives, compte tenu du nombre et de la complexité des dossiers (aspects économiques, juridiques, scientifiques, etc.)


Car nous avons, dans le gouvernement Macron  I , et sans doute dans le deuxième qui s'annonce, nombre de techniciens, et spécialistes:

Sylvie Goulard dans la diplomatie et les méandres de Bruxelles aux Armées....

Richard Ferrand, le roi des montages locaux para-fonctionnaires  de la fonction semi- publique territoriale à l'Aménagement des Territoires....

Agnès Buzyn une lobbyiste nucléaire et de la médecine à la santé....

Une éditrice à la Culture, une lobbyiste des entreprises au Travail,  le Directeur de l'Essec à l'Education Nationale...


Viva la technocratie! Viva la Technolution...

Ah ben, au Royaume de Macron, la soupe est bonne...

mercredi 31 mai 2017

L'indécence de Jimmy Mohamed sur les revendications populaires



Hier, il y avait sur Numéro 23 et RMC l'excellente émission les Grandes Gueules où, comment, malgré les dénégations du FN, on voit que les personnes d'origine étrangères peuvent être tout autant réacs, et franchouillards, et peu enclins à la solidarité nationale et républicaine, bref le bidochon dans toute sa splendeur,  bien français dans sa connerie, c'est en tout cas mon avis.

Parlons de l'excellent représentant du Réac Assimilé Jimmy Mohamed.
Il ne comprend pas pourquoi les chauffeurs de matières dangereuses revendiquent  pour de meilleures conditions de travail.
C'est vrai que faut se contenter de peu quand on a des tonnes de matières enflammables toxiques au cul dans des conditions de circulation infernales, des heures longues et pénibles, à toucher le SMIC et à ne passer qu'une visite médicale une fois tous les 5 ans, mais de quoi ils se plaignent ces gens-là, hein?
C'est vrai d'abord!
Au bon temps des Rois, ils auraient eu droit à la pitance seigneuriale et à un coin de paille, hein?
Pourquoi on a fait la Révolution d'abord?

Monsieur Jimmy Mohamed est médecin et sa femme est sage-femme, à 16 euros de l'heure, mal payée selon lui, mais comme visiblement il ne sait pas comment c'est pénible d'être chauffeur routier et dangereux en plus, pour soi comme pour les autres, et trouve normal que les chauffeurs de matières dangereuses soient payés 9 euros de l'heure, avec les contraintes que leur boulot leur ordonne...
Nan, le Jimmy Mohamed , il s'en fout, il est médecin, et le souci que cela me donne, même si c'est bien la preuve par A plus B, effectivement, que la France produit autant de cons d'origine immigrés que de cons de souche, selon mon humble avis qui n'engage que moi, le gros souci, c'est que visiblement Jimmy Mohamed n'a aucune empathie donc me faire soigner par quelqu'un qui n'arrive pas à comprendre que des gens peuvent aussi en baver , car ils ont un métier différent du sien, qu'ils sont tout autant des membres à part entière de la Communauté Française....de la solidarité française et que tous nous faisons partie de la France, les médecins comme les chauffeurs routier...

Bref, des fois, mieux vaut entendre ça que d'être sourd mais j'ai trouvé Jimmy Mohamed très indécent sur la question, très indécent...

C'est dans l'air du temps, être utopiste est une tare, social une erreur, solidaire on devient "droitdelhommiste", humaniste et tolérant "islamogauchiste"....et le réac a le vent en poupe...jusqu'à l'indécence.


Crédit photo RMC/BFMTV: sur le débat avec Griveaux, l'image montre bien le chroniqueur des GG

lundi 29 mai 2017

Diplomatie Française : pour une poignée de rien (mais #Poutine de plus) #Macron #Trump

Même certains de mes proches s'enorgueillissent du geste de Macron à la G7 face à Donald Trump, moi, je n'ai pas suivi, étant absorbée par autre chose...
"Ah oui, il a bien fait, ah oui, il a tenu le choc..."
Quand j'ai découvert qu'il s'agissait d'une simple poignée de main...
Je me suis dit que c'était beaucoup de bruit pour rien.
Je me souviens des débuts de Hollande au G7...ah c'était grandiose, l'amitié avec Barack Obama de notre Pépère, Merkel boudait, Hollande a fait quelques coup d'éclats, il a limité les dégâts, notamment sur la Grèce et puis et puis... trois petits tours et puis s'en vont...
Puis rien...
Enfin si , des erreurs en cascade au plan diplomatique , à tel point que la France est devenu le satellite obéissant des USA, celui d'Obama. Même l'Angleterre était plus indépendante.
Il est vrai que l'élection de Trump change la donne, il devient moins évident de faire des papouilles au troll alors qu'avant, on avait le prince charmant, en terme d'image car ni l'un et l'autre ne ressemblent à ça, au fond.
Mais du zélé troisième couteau Hollande en accord avec Obama, il n'en est plus.
Macron vient d'être élu et on marche dans l'inconnu, ça pour être en marche...

Macron le pragmatique, sans doute va-t-il privilégier Poutine.
Poutine qu'il accueille à Versailles, je ne crois guère que ce soit une mise en scène, une maladresse sans doute.
Notre monde a changé et il est clair que l'attitude de Hollande sur Poutine a coûté des millions à notre agriculture.
Qu'on se le dise: je dois être une des personnes qui s'en fout le plus de Poutine. Mais la Russie, je m'en fous guère, j'aime les Russes et leur culture et je crois que de se couper de ces peuples est une erreur. C'est en outre une économie et un partenaire à ne pas négliger et  c'est très difficile d'essayer d'influencer une fédération et le pays qui en est à sa tête si on est fâché avec...Car si on veut que Poutine discute avec la République autonome de Tchétchénie afin que le massacre des homosexuels s'arrête, c'est pas en le traitant comme un pestiféré qu'on va arriver à quelque chose.
Et puis, quand on voit que Netanyahu comme d'autres sont reçus en grande pompe, je ne comprends pas ces indignations sélectives.

Notre diplomatie, de toute manière, est devenue inaudible, et a un poids qui se limite au néant.
Est-ce que Macron va être meilleur que cette poignée de rien?
Pour l'instant, de toute manière, entre deux élections, avant les Législatives, il n'est Président que par intérim.

jeudi 25 mai 2017

Rencontre avec Joe White: entretien avec un électeur #FN


Il y a deux jours, je suis allée acheter des cigarettes , oh, ce n'était plus pour moi, mais bon, je me retrouve en face de ces paquets neutres dégueulasse, qui ne semblent même pas dégoûter les gens du tabac, de toute manière...une connerie de Marisol Touraine, une de plus selon moi, combien en a-t-elle fait dans ce gouvernement?
Le buraliste me dit qu'il ne fait même plus attention, d'ailleurs, je remarque qu'il vend aussi de jolis étuis souples de cigarette aux couleurs acidulées.
Du coup, il n'y a personne dans le bar tabac, la discussion s'installe.

Il me dit que, vu toutes les horreurs du JT, ça, ça ne le touche pas.
C'est comme les attentats, je lui fais remarquer, on finit par s'habituer.
Oui, me dit-il, de toute manière, ça va continuer, tout le monde nous le serine. C'est juste, oui.

Puis je finis par comprendre qui il est, il bifurque, sur un air sournois et comme si on le surveillait, sur la "cause" de ces attentats, qu'on ne veut pas éliminer.
Nous y voilà.
C'est vrai qu'il a un joli établissement, ouvert sur une jolie place de village, avec une belle terrasse, qui fleure bon l'envie de s'y prélasser, avec l'arbre qui ombrage le tout.
Seulement, ce Monsieur vote FN, il est raciste, ça se sent et ici, en Haute-Savoie, on n'aime pas ça, le français raciste. Ici, c'est une région qui a gardé des racines culturelles fortes, ici, on est d'abord Haut-Savoyard, de la Yaute, avant d'être français, ici, on déteste les" pièces rapportées":
Ceux qui viennent ici en croyant s'enrichir, en méprisant les autochtones, qui viennent attirés par la Suisse proche, attirés par les beaux paysages mais qui en ont rien à foutre de la propreté et ne font aucun effort.
Ici, un maghrébin qui y vit et qui adore la tartiflette au vin blanc et au lard de poulet, qui mange de la raclette avec de la charcuterie hallal, qui a fait de ses enfants de vrais enfants des pays de Savoie, il est savoyard.
Mais l'"arbat à pais", l'étranger, qui ne veut pas s'intégrer, ici, on n'en veut pas.
Un français raciste encore moins, car c'est lui le migrant, le profiteur.
Ici, les endroits tenus par ce genre d'individus, ils sont désert.
L'endroit était désert. Aussi mon Joe White avait une furieuse envie de taper la causette.

Et hop, le voilà qui se met à me donner l'exemple des pompiers et des policiers qui seraient caillassés.
Oui, mais ici, ça n'existe pas, je lui rétorque.
C'est vrai, qu'il dit mais ailleurs, moi, je serais les flics, j'y laisserais brûler et puis "tanpis" pour eux...
Je lui explique que la police à Marseille, dans les quartiers Nord, se contente de boucler les cités durant 3 jours...il me répond drogue.
Marrant comment il saute du coq à l'âne.

La drogue, hein, qu'il jacte, le bougre, et les 3000 euros qu'ils touchent par mois au lieu de bosser! Comment qu'on fait contre ça? Hein?
Oui, après les cailloux contre la police, la drogue, tous les clichés, quoi. Ici, on en a, de la drogue, d'ailleurs, ça n'est pas limité aux banlieues pauvres, mais inutile de lui en parler.
Oui, la drogue.
Je lui demande si il a fait de longues études. Non, me dit-il, juste le CAP. Bon, je m'en doutais. Ce n'est pas une corrélation, je ne dis pas qu'un mec rétif aux études soit obligé de devenir FN ou voyou mais force est de constater que :
-l'école ne fait pas l'unanimité et ennuie au moins la moitié des écoliers, ce qui fait que beaucoup se tournent vers le technique.
-les moins bons profs sont trop souvent envoyés dans les banlieues, ainsi que les profs débutants
Tout ceci ne donne pas envie de bosser à l'école, lui , notre Joe White en est bien parti vite, d'ailleurs.

Oui, mais ,qu'il me rétorque dans un "passing", qu'il croit d'enfer, et si on demandait aux dealers de venir en usine, ils diraient non, lui qui est devenu patron mais qui est moins riche que quand il était salarié.
Parce qu'il croit que vivre en voyou, c'est une super vie...l'insécurité, la clandestinité.

Et si on augmentait les gens, si ils vivaient convenablement? Je lui demande calmement ce qu'il en dit...

Ah, là, il cale, mon Joe White....
Je lui explique qu'en Suisse, oui, il y a des réfugiés, pleins, que non, on les fout pas dehors de suite, oui, il y en a des tas qui vivent avec l'aide sociale...mais qu'en Suisse, le salaire moyen est de 3500 euros.
Donc que le revenu universel aurait augmenté les revenus de tout le monde et si on arrivait à ce que tout le monde puisse vivre convenablement, et ben, on aurait moins de délinquance.

Ah mais notre Joe White croit à la libéralisation du cannabis mais pas ici, même si il pense que ce serait une formidable aubaine pour le pays, c'est amusant, il trouve l'idée de Revenu Universel d'existence intéressant parce que lui, il a pas les moyens d'embaucher un employé à cause des charges, et que les gens sont mal payés.

On finit par s'entendre sur le fait que , finalement, ni les banlieues ni ceux dont il n'a jamais cité le nom, d'ailleurs ne sont pas les responsables.
Qu'au lieu d'aller faire la guerre, les politiques devraient plutôt chercher des solutions concrètes , que depuis Chirac, le pays est mal dirigé et que plus les choses vont, plus les politiques déçoivent pour relever le pays, aider les gens etc...
J'ai du arrêter la discussion avec Joe White, un client était rentré mais même si je sais qu'il ne suffit pas d'une discussion afin de faire changer un FN, je me suis quand même interrogée...

Et si il fallait de longues discussions?

Si il fallait une attitude différente?
Mon Joe White sait qu'il est dans une région qui supporte mal le racisme  et les gens qui sont au FN, le franchouillard patriotique passe mal chez nous, il n'a jamais osé dire tout haut qui étaient les sources du mal selon lui et qui il soutenait. Il savait que ce qu'il disait était mal vu.
Il était donc diabolisé, en quelques sortes, il se savait jugé négativement et cela freine manifestement son enthousiasme à discuter de thèses issues de l'extrême droite.
Favoriser et banaliser les thèses du FN, contrairement aux crises compassionnelles de nos médias, eux qui disent qu'on doit arrêter d'affirmer que les gens adhérents aux idées extrémistes sont des racistes,  et des gens qui pensent mal, mais au contraire les comprendre, les chouchouter....
Banaliser le FN lui donne de l'influence, au contraire.

Si il fallait des politiques qui agissent?
Car au fond, c'est de ça qu'il s'agit.
Une fois qu'on a bien remis les choses en place, ce qu'il reste, c'est que ça fait des années que le FN prospère sur les manques, les ratés, les actions non faites, les politiques qui ne font rien, qui n'agissent pas, ou sur des recettes éculées, qui ne marchent plus...ce qui revient au même.

Le jour où les politiques agiront et prendront les bonnes décisions, le FN reculera.


jeudi 18 mai 2017

L'Arlésienne du Chômage, le bilan calamiteux de #Hollande

Tout ça pour ça:  0,1 point de chômage en moins par rapport à 2012...
Hollande et Valls, ainsi que Macron nous ont emmerdé durant des années, ont pourri ce dernier quinquennat pour 0,1 point en moins de chômage.
La fameuse inversion de la courbe de chômage qui nous a valu:

-Le CICE et des cadeaux aux grosses entreprises du CAC40 et le MEDEF
-La loi Macron sur la libéralisation du Travail
-la fameuse loi Travail de Valls/ El Khomry....

des manifestations, des tensions, le 49.3 dégainé plus vite que son ombre et tout ça, la cohésion sociale en miette, des syndicats à bout de souffle, un pouvoir d'achat en berne, pour 0,1 point en moins de chômage?

Alors je veux bien qu'on soit Hollandolâtre mais il y a des limites au cynisme.

Quand on songe en plus que ce gouvernement voudrait une cure d'austérité afin de faire baisser le chômage en :
-  à nouveau des baisses de "charges"
-à nouveau une libéralisation du travail
-à nouveau une réforme du droit du Travail...

Et lorgne du côté de l'Allemagne qui a fait baissé son chômage au détriment du pouvoir d'achat et a fabriqué des pauvres en cascade...

Et en exonérant les plus riches de participer à la solidarité , car les rentiers, actionnaires, et autres financiers ne paient aucune charge sociale sur leur précieux capital...

Ce serait pourtant la seule solution: basculer les charges sociales sur les revenus du capital pour les entrepreneurs.


En conclusion, Hollande qui a voulu soit-disant s'attaquer au chômage semble bien s'être foutu de notre gueule avec son Arlésienne, sa baleine blanche en carton qu'il n'a , semble-t-il, jamais voulu chasser,car à ce niveau d'incompétence, il l'a fait exprès...et c'est son protégé qui s'est installé à la suite.

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer