Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mercredi 18 juin 2014

Viandards contre les passionaria des animaux

Juste un billet d'humour contre les Jeanne d'Arc des animaux, qui vouent leur vie à sauver des pauvres bestioles maltraitées, comme notre sinistre Bardot, mais qui vont détourner les yeux des clochards ou vilipender les Roms...quelle horreur que ce pauvre gamin lynché, d'ailleurs...
Enfin...

Autant je trouve juste qu'on se batte contre la corrida, qu'on essaie de sauver des animaux égarés, comme ceux qui vont récupérer des chats afin de les stériliser et de les faire adopter, autant, je ne comprends pas qu'on puisse être indifférent au sort de ceux qui sont pauvres, qui vivent dans la rue, sous prétexte que nous tuons dans des abattoirs des bêtes afin de nous nourrir et qu'on n'a toujours pas compris que le cri de la salade sous le couteau, si on l'entendait, l'agonie du radis sous la dent, la torture de la tubercule quand on l'arrache de terre...ça aussi, c'est terrible et que c'est pas en suçant de cailloux qu'on peut vivre.

Une maladie de riche, un hobbit de favorisés, être végétalien, car quand tu as faim, ben, tu manges ce que tu trouves, t'as pas de cas de conscience.
Quoi qu'il faut pas être aussi dur, me dit-on. Bien sûr que non, après tout, plus il y a de végétariens et moins chère est la viande.
Il y a un truc qui me fait tilt aussi:
Bien sûr que je comprends tout à fait l'adage, plus je connais les hommes, plus j'aime les animaux, c'est désabusé et juste.
Je comprends moins la réflexion qui est faite de déclarer que les animaux seraient meilleurs que nous, car les animaux, ils ont de l'instinct, une façon de vivre programmée à l'avance, le concept du bien et du mal, ils s'ent foutent un peu, faut dire que j'ai jamais philosophé avec le chien du voisin...
Bon, mais faut avouer qu'il y a du vrai aussi : une bonne côte de boeuf, c'est meilleur sans conteste...


7 commentaires:

  1. l'agression de ce jeune Rom est monstrueuse j'espère que les coupables seront lourdement sanctionnés, mais il faut savoir que ça arrive aussi aux SDF mais que ça m'émeut personne ! par contre je ne comprends pas le parallèle que vous faites avec Brigitte Bardot qu'a t-elle à voir avec l'agression de ce jeune homme ?
    Muriel Di Ruocco

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais vu Bardot s'énerver contre les conditions de vie des plus pauvres, par exemple, elle n'était pas citée nommément, ce sont des gens comme elle qui pleurent pour des animaux mais qui disent :" j'aurais préféré accoucher d'un chien" en parlant de son fils.
      Mais effectivement, elle nétait citée que comme symbole.
      Objectivement, Bardot m'indiffère.

      Supprimer
  2. Vous devriez y aller mollo sur le Darius : il y a de très grandes "chances" pour qu'il ait été tabassé par vos amis arabes, qui sont pourtant censés être des victimes.

    Sinon, moi non plus je ne comprends pas très bien ce que Mme Bardot vient fait là, mais j'en profite pour lui renouveler toute mon admiration.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'en fiche que ce soit des "arabes" comme vous dites ou des pékinois, c'est horrible et je condamne ça.
      Z'avez pas encore compris?
      Il y a au moins une raison pour laquelle Bardot est là, ça vous fait réagir .

      Supprimer
  3. Toujours ce vieux débat de "quelle est la meilleure cause?" , il n'y en a pas, chacun défend la/les causes qui lui tiennent à cœur, si cette personne est plus émue par le sort des animaux en quoi cela vous pose-t-il un problème ?
    Je ne pense pas que qui que ce soit puisse juger la hiérarchie de ces causes, même dans le cas de "quelle espèce doit-être défendue en premier?".
    Et ce n'est pas parce que telle ou telle célébrité est odieuse sur le sujet qu'il faut en faire une généralité.
    La défense des animaux et le végétarisme sont la défense de ceux qui sont encore plus faibles que les "humains pauvres" alors si vous ne faites pas de distinction entre les espèces c'est défendre le plus faible. La réflexion sur la défense des animaux va bien plus loin spirituellement que ce que vous en avez visiblement entre'aperçu. C'est se battre pour que les milliards d'animaux esclavagisés et tués chaque année le soient si possible dans de meilleures conditions, il y a vraiment des progrès à faire dans ce domaine et cette réflexion de faire passer le débat comme secondaire car notre espèce devrait toujours être la plus importante me sidère...

    S'il vous plaît ne partez pas dans des réflexions aussi binaires, personne ne devrait s'octroyer le droit de juger l'autre sur les combats qu'il a choisi. l'ouverture d'esprit c'est de comprendre ça :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste que s'il fallait éradiquer des espèces entières en échange que personne ne meure de faim, ou soit à la rue, je prendrais sans hésiter.
      La priorité, c'est nous, les hommes.
      Mais c'est mon avis.

      Supprimer
    2. " La priorité , c'est nous , les hommes "........
      Mais l'humanité n'a plus aucun avenir .....
      C'est une espèce qui fait nombre certes mais qui est en voie de disparition ......
      Je ne parierais pas sur l'humanité ......
      La dure loi de la jungle va bientôt éradiquer cette entité nuisible à la survie des autres espèces .....
      Son autodestruction est en bonne voie ......
      Bon , inutile de s'apitoyer .....
      En fait c'est sans importance et l'univers s'en moque bien .

      Supprimer

Bienvenue aux commentateurs de bonne foi, ils seront respectés, quand aux autres:
Avant de poster, ou de vouloir faire un billet, qui serait insultant et violent à mon égard et à ceux qui viennent de bonne foi ici, en ne respectant pas les autres et la loi, n'oubliez pas qu'il faut toujours pouvoir dire en face des gens ce qu'on est capable d'écrire derrière son écran, surtout quand les gens visés ont une famille.
La violence n'est pas que physique. Elle peut être verbale et lâche.
Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer