Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mercredi 15 janvier 2014

La Méthode Coué Hollande

Hier, cette conférence de presse du Président, avec ces nouveaux objectifs et ce nouveau "pacte", d'ailleurs le mot pacte va finir par me sortir des yeux...
Un président sans complexes, social-démocrate, hop, une étiquette.Un socialisme mou, diront certains, un socialisme dévoyé tout dévolu aux puissances patronales. Dans la social-démocratie, on trouve des références comme Mauroy ou Delors dans Wikipédia. On a aussi qualifié la gauche allemande de social-démocrate, comme un certain Schroëder. Bref, social-démocrate, c'est juste un mot. Tout le monde a bien aimé, à la conférence. On a ri aux bons mots. Mais quand tu dis ça, il est social démocrate, ben, t'as rien dit du tout. Les mots sont bien pratiques, parfois.

Hollande, le social-démocrate qui a fait son coming-out sans le faire, a donc décidé de baisser les charges patronales, en donnant raison au MEDEF qui le réclame, d'ailleurs, ce cher Roux de Mezieux, ancien chroniqueur de Canal+, vice-président de ce lobby, est tout content.
On va donc enlever les charges sociales des entreprises en 2017, ce serait d'ailleurs que justice.
Oui, mais non.
Cela remet en question tout notre pacte social.
Qui bousille nos routes? Ce n'est pas du tout les voitures des particuliers, mais les camions des entreprises. Pourtant, les entreprises ne sont pas plus imposées que nous, proportionnellement, c'est même le contraire. Aucun impôt spécifique n'est mis en place, d'ailleurs l'écotaxe, on l'a enterrée, oui, cette taxe était débile, mais en attendant, chaque camion qui passe flingue la route des familles. Qui, pour dénoncer?
Qui nous fout des lignes haute tension partout, afin de faire fonctionner les entreprises au mieux? Qui se sert des lignes et qui paie? Le particulier? Faut rire ou pleurer? Et qui dénonce ça?  qui demande une redistribution et des impositions spécifiques pour les entreprises? Euh...pourrait dire Hollande...d'ailleurs.
Qui pollue le plus ? Qui nous fout des particules fines partout, en excluant les véhicules diésels des particuliers? Les entreprises, il me semble. Pourtant, nous, les citoyens lambdas, qui respirons cet air pollué par les entreprises, on ne voit pas d'imposition spécifique.
Alors pourquoi faudrait-il détaxer les entreprises des charges sociales, puisque les entreprises ne paient pas leurs ordures?

On va ajouter un truc très simple, très évident: nous, particuliers, nous payons la TVA plein but. Les entreprises ne la paient pas, elles la répercutent sur leur prix de vente, c'est nous qui la payons de toute manières, au bout du compte.

Alors, Gattegno est heureux, Christian Barbier est content, Gattaz aussi. On est bien. Tout va bien...

Bon, au-delà de cet optimisme béat des petites et courtes vues, on va faire comment pour embaucher plus, puisqu'on produira plus?
D'abord, si on produit, faut vendre. On va répéter que si on ne vend pas, on se retrouve en faillite, qu'on ait produit ou pas, d'ailleurs afin de ne pas être en difficulté, de plus en plus d'entreprises travaillent à flux tendus.
C'est quoi, les flux tendus? C'est adapter la production à la demande, c'est à dire que si on a peu de marché, peu de client, on produit moins. On évite les gros stocks qui coûtent cher et mettent en danger la vie de l'entreprise. Cette tendance est générale et gagne toute l'économie. Cela amène du chômage partiel, d'ailleurs.
Or, tout le monde agit, de Hollande au patronat, comme si les flux tendus n'existaient pas ou n'existeront plus. On se fiche de la gueule du monde. La relance par l'offre est stupide, sauf si on est dans un marché dynamique, et compétitif, sans crise de la demande.

On va admettre que les entreprises vont réussir à produire plus. même en embauchant, tiens. On fait comment, pour vendre? Faut être compétitif, afin qu'on achète nos produits et pas les autres, faut donc baisser les coûts de production.
On essaie donc de nous faire avaler qu'on va réussir à vendre moins cher tout en embauchant plus...Je veux bien, moi mais j'attends de voir, car pour l'instant, aucune contrepartie n'est exigée des entreprises,qui seront tentées encore de débaucher afin de réduire les coûts de productions, de payer mal afin de réduire les coûts de productions, de rémunérer mieux leur actionnariat, en réduisant les coûts de productions etc....

Ensuite, on veut financer l'exonération des charges sociales des entreprises en baissant le nombre des régions. Alors-là, ça devient nébuleux. Qui remettre ou mettre ensemble? Quelles régions vont accepter le mariage forcé? L'Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes? La Bretagne-Normandie? On risque de se retrouver avec une réforme avortée, là. Car qui va être d'accord? Ou alors on parle de faire sauter des administrations locales...le flou total, en fait...
On veut aussi à nouveau faire des économies sur la Sécurité Sociale...Où? dans les hôpitaux complétement sinistrés? dans les déserts médicaux?


Alors, si j'ai bien suivi, à part enfin le débat et une loi sur la fin de vie, tout ce qu'a dit Hollande est nébuleux, inefficace pour le moment et en plus, imprudent sur le long terme au niveau économie...
J'en ai un peu marre d'attendre qu'il se passe des choses concrètes et efficaces. Mon capital patience est épuisé depuis trop longtemps.

6 commentaires:

  1. Moi aussi je me suis infligé ce plat indigeste qu'il nous conseille de faire macérer pendant une dizaine d'années.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous et moi avons un estomac en acier trempé !

      Supprimer
  2. Cependant, tout n'a pas été négatif, puisque notre bien-aimé président a annoncé la création d'un “observatoire des contreparties” – que le monde entier ne va sûrement pas tarder à nous envier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez le droit de vous moquer, une belle bourde!

      Supprimer
  3. Les "contres" partis évidement il ne reste plus que les "pour" ......

    RépondreSupprimer
  4. Les "Contre" partis , évidement il ne reste plus que les "Pour" ......

    RépondreSupprimer

Bienvenue aux commentateurs de bonne foi, ils seront respectés, quand aux autres:
Avant de poster, ou de vouloir faire un billet, qui serait insultant et violent à mon égard et à ceux qui viennent de bonne foi ici, en ne respectant pas les autres et la loi, n'oubliez pas qu'il faut toujours pouvoir dire en face des gens ce qu'on est capable d'écrire derrière son écran, surtout quand les gens visés ont une famille.
La violence n'est pas que physique. Elle peut être verbale et lâche.
Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires

Via Gael, Nicolas et retrouvé chez Elodie:
Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer