Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mercredi 15 janvier 2014

De Vincent Humbert à Vincent Lambert: qui décide qui doit vivre ou mourir?

Je me rappelle Vincent Humbert, ce pompier qui a réclamé de mourir dans la dignité, ne supportant plus sa vie dans un corps diminué, dans une véritable prison de chair. Sa mère avait du elle-même prendre le risque que son fils demandait pourtant, abréger ses souffrances.
Est-ce libre, de vivre ainsi, tétraplégique, aveugle, et muet?
Vit-on libre, quand un accident, une maladie, vous condamne à une vie de légume?

La Constitution dit que "tout homme nait libre".

Voici qu'arrive le cas d'un autre Vincent, Vincent Lambert, les coïncidences...La vie a de ces ironies.
Seulement là, la famille se déchire. Cet homme est dans un état de conscience qui fait qu'on demande à un tribunal administratif de trancher.
Un tribunal administratif!
Vincent refuserait les traitements, l'équipe médicale veut abréger ses souffrances, sa femme et une partie de sa famille le veulent aussi, et c'est le souhait que Vincent a émis aussi auparavant, apparemment.
Une autre partie de sa famille refuse de le laisser partir.

Au moment où Hollande veut s'attaquer, enfin, à ce problème, on ne peut souligner que non, tout homme n'est pas libre, en France. Il suffit qu'il se retrouve en prison dans son propre corps.
La loi est décidément inhumaine quand elle s'y met. Est-ce à la loi de décider pour nous?

Liens:

Le Monde sur Vincent Lambert
Rapport d'avril 2013 sur la Loi Léonetti
Témoignage de Vincent Humbert sur le site de  ADMD.
Témoignage de Marie Humbert, 10 ans après, l'Express

2 commentaires:

  1. Le fait de cette tres etrange coincidence dans les noms (presque!) et surtout les prénoms me dit que tout ceci n'est pas arrivé par pur hazard !
    Je pense plus que jamais que Quelqu'Un discretement dirige tout d'en Haut.
    Peu importe la confusion: important c'est le Debat d'idees pour amener les brebis egarees vers l'inevitable Evolution ! ( Nostradamus, l'etranger )

    RépondreSupprimer
  2. Heureux de constater que je ne suis pas le seul a avoir remarqué cette coincidence phonétique dans ces deux affaires sur un sujet similaire ! Paix soit sur lui, que sa décision de mourir soit respectée !

    RépondreSupprimer

Bienvenue aux commentateurs de bonne foi, ils seront respectés, quand aux autres:
Avant de poster, ou de vouloir faire un billet, qui serait insultant et violent à mon égard et à ceux qui viennent de bonne foi ici, en ne respectant pas les autres et la loi, n'oubliez pas qu'il faut toujours pouvoir dire en face des gens ce qu'on est capable d'écrire derrière son écran, surtout quand les gens visés ont une famille.
La violence n'est pas que physique. Elle peut être verbale et lâche.
Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer