Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

samedi 30 mars 2013

Indigestion de bouffons médiatiques



Hier soir, zapper avant de dormir, et voir encore les Enfants de la Télé. Oh juste quelques minutes...le temps de s'ébahir sur le peu de richesse des programmes TV...bouffer des émissions avec des stars, qui se congratulent en regardant des images recyclées de leurs vieilles performances, et font semblant de s'offusquer ou de se sentir gênés à la vue de postures vieillies embarrassantes...cela fait des années que ce gentil cirque dure,mais nos vedettes jouent toujours le jeu, trop contentes de faire leur promos.
Mais tout ça, c'était peut-être sympa il y a 15 ans, maintenant, c'est gavant. C'est gavant parce que cela n'amène rien, ou pas grand chose. Que ce truc se passe sur une télé privée ne change pas grand chose, en fait. Tous les jours, on peut trouver son lot de célébrités fabriquées ou non, qui font leur promotion en faisant les guignols, la petite risette et puis s'en vont.
On les trouve aussi dans les Enfoirés, au Téléthon, quand il faut mouiller sa chemise pour montrer qu'on a du coeur et surtout qu'on existe encore, certains comme Zazie sont abonnées et existent grâce à cela...
C'est encore plus cynique quand on connait la part de subventions étatiques dans les œuvres cinématographiques françaises...les payent-t-on afin de les voir se taper dans le dos les uns les autres...
Belle culture du spectacle, du tapage, des paillettes ou une Nabila semble presque plus sincère en pur produit assumé et jetable de la télé-réalité, en ne se cachant pas derrière son image d'artiste...
Après, on s'étonne qu'un sentiment de rejet fait son chemin contre les vedettes du "show business" le bien nommé, contre leurs cachets et leurs attitudes: des pantins prêt à tout pour exister aux pires bouffonneries qui osent faire la morale et rejeter un effort national.

Je ne suis pas pour ne pas payer le travail, quel qu’il soit, et même bien. Mais quand un Bruel s'étale dans un championnat de Poker, un Gad El Maleh fait des pitreries comme un vulgaire histrion, pour un peu d'exposition médiatique, quelle valeur ont leurs paroles?

Car les invisibles seront toujours plus nombreux, ceux qui souffrent que n'importe quel clown du show business...et eux, on ne les payent pas pour délirer, eux ils délirent  avec leur poches vide et leur vie éteinte...

Si je trouve donc plus à leur place une Balasko ou une Béart dans la rue à soutenir des sans-abris, alors? Que Patrick Sébastien parle de politique et développe des idées sociales? Quand Luchini se lance dans une improvisation culturelle survoltée? Oui, sans conteste. Car à leur manière, ils vont vers les autres et apportent quelque chose, ce supplément d'âme, cette humanité, sans en tirer souvent que des moqueries de fâcheux et de l'ironie des médias, qui  nous montrent pourtant des spectacles bien plus affligeants qu'une star venant refaire le parquet d'un mal logé dans" Tous Ensemble "...

5 commentaires:

  1. Ouais la soupe médiatique est de plus en plus insupportable... Et les "vedettes" du petit écran sont toujours les mêmes, ça tourne en boucle, les mêmes se gavent et il semble y avoir de moins en moins de diversité...
    J'ai l'impression qu'on lance de moins en moins les jeunes, même dans le show-business....

    RépondreSupprimer
  2. tout à fait d'accord avec vous,
    marre de voir les mêmes s'auto congratuler à longueur d'année,
    les pires vous donnes des leçons qu'ils ne s'appliqueront jamais,
    je préfère m'exiler en Belgique, télévisuellement parlant.
    France

    RépondreSupprimer
  3. Que je suis d'accord! Vive le replay, le streaming, le ciné et la TV à la demande!

    RépondreSupprimer
  4. Bof... j'ai quelques DVD, que je me repasse, de films dont certains ont 70 ou 80 ans.

    Et puis les nouvelles... comme un correspondant récent qui m'apprend qu'un ami de collège, disparu depuis près de 40 ans, vient il y a deux jours d'être retrouvé dans l'épave de sa voiture dans un petit fleuve côtier que nous longions fréquemment, autrefois. Nous étions logés en pension dans la même chambre, chez une vieille dame. C'est dire combien, gamins, nous étions proches.

    Dure la vie, parfois.....

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Rosa, J'aime beaucoup le blog tissé de cette façon. Cela lui donne un aspect plus littéraire, enfin, il me semble.

    La télévision, n'oublions pas que c'est par notre regards qu'elle possède tant d'importance (et par extension ceux qui la compose), le visible a plus de valeur que l'invisible puisqu'il est "considéré", qu'il "existe".

    L'aide ce n'est pas quelque chose qui se monnaye et pourtant.

    Hypocritement, je cesse de me voilé la face, toute chose a un coût et rien n'est jamais gratuit, malheureusement.

    Néanmoins, je partage profondément votre aversion, car leurs paroles semble souillées...

    Mais encore, avant tout, sourions. :)

    RépondreSupprimer

Bienvenue aux commentateurs de bonne foi, ils seront respectés, quand aux autres:
Avant de poster, ou de vouloir faire un billet, qui serait insultant et violent à mon égard et à ceux qui viennent de bonne foi ici, en ne respectant pas les autres et la loi, n'oubliez pas qu'il faut toujours pouvoir dire en face des gens ce qu'on est capable d'écrire derrière son écran, surtout quand les gens visés ont une famille.
La violence n'est pas que physique. Elle peut être verbale et lâche.
Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragée, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires

Via Gael, Nicolas et retrouvé chez Elodie:
Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Youtube

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer