Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

dimanche 3 février 2013

Mali: La diplomatie militaire, l'ingérence humanitaire et l'impasse onusienne

Qu'il est doux, le temps béni où je ne connaissais pas encore l'ONU, à part dans des cours de lycée, où ce qu'on m'en présentait était idéal, utopiste, inspirait l'espoir d'un Monde qui pouvait vivre en paix ensemble, grâce à des institutions internationales.
On nous disait que la SDN avait échoué mais que l'ONU avait des chances d'amener à chasser les guerres...
Qu'il est doux, ce temps-là, bien que maintenant, ces souvenirs ont un goût amer, les souvenirs d'une jeune fille qu'on a trompé en toute connaissance de cause.

L'ONU : une organisation centrée sur un Conseil de Sécurité, basé sur un droit de Veto qui n'avantage que les anciens vainqueurs d'une guerre dont même les buts et le message s'estompent de plus en plus, au fur et à mesure que l'Histoire avance.
On en vient même à se demander si la participation US au Débarquement des Alliés n'était pas motivée par le rouleau compresseur Russe, qui ne se serait pas arrêté, et si la crainte d'une Europe toute acquise aux Soviétiques n'était pas en fait, le vrai déclencheur de nos alliés libérateurs. On est loin du mythique GI qui vient défendre la liberté, et de la dette éternelle américaine à la France...
On en vient à se demander si la peur de voir tomber les Anglais contre les Allemands et ainsi, de se faire concurrencer par ceux-.ci n'était pas une autre motivation?

L'ONU: qui nait en autorisant une colonie occidentale dans un pays, en spoliant les habitants de leur terre, et en ne défendant aucunement les peuples opprimés. Le fameux droit de véto...
L'Occident n'y est plus majoritaire, et s'il fallait en toute équité, comme l'avait d'ailleurs proposé Jacques Chirac, réformer l'ONU, les pays disposant de ce fameux droit de véto perdraient une arme essentielle dans leur envie de gouvernement mondial pour leurs propres intérêts....

De là, sans doute, la montée du concept d'ingérence humanitaire, inventée, entre autres, par Bernard Kouchner, dénoncée néanmoins par Rony Brauman comme une nouvelle forme de colonialisme, piétinant au passage le fameux "droit des peuples à disposer d'eux-même", culminant, on le pensait faussement, avec la fameuse guerre en Irak, qui a été un fiasco diplomatique et militaire, en plus de laisser encore un pays dévasté par la guerre civile...
C'est beau, d'infantiliser les autres peuples.

La diplomatie internationale, déjà bien malade, est sans doute morte lorsque les troupes américaines investirent Bagdad et qu'un tyran mis au pouvoir par nos propres soins, Saddam Hussein, fut exécuté de manière barbare, et qu'une des sept merveilles du Monde, les Jardins Suspendus de Babylone, fut pillée par les rapaces du Monde Entier, dans lesquels au premier rang, se trouvaient des américains...Il n'y a pas de petit profit...
Belle preuve de l'efficacité de la diplomatie armée...sans doute la seule que l'Occident respecte encore...après tout, Hollande n'est pas venu avec Fabius à Tombouctou, il est venu avec Le Drian...

Qui l'a souligné? Pourtant, cela crevait les yeux.
Maintenant, on vient avec l'Armée pour créer une transition démocratique et trouver une solution diplomatique. Suis-je bête...
On peut dire que c'est une forme de discussion entre les différents gouvernements et groupes qui composent la planète: On discute, on s'entretient, pourquoi cela dérangerait de discuter avec une arme pointée sur la tempe. Certains sont d'une mauvaise foi...ah, ces idéalistes...

Un article intéressant, sur Hollande à Tombouctou, mérite d'être cité. Je vous  traduit  des extraits en français:

Qui aurait imaginé, en mai, que la victoire de la gauche aux élections françaises serait consacrée le 2 février par un défilé de la victoire au Mali dans laquelle François Hollande a été salué comme le libérateur de Tombouctou? Pour un Américain qui a vu les manifestations de rue joyeuses à Bagdad après 2001, suivi par un George Bush en mode  "Mission accomplie" ,discourant à bord d'un porte-avions, dans laquelle il a félicité ses troupes, Hollande semble avoir reproduit la même chose, arrivant à la fin d' "une belle opération",il est un sentiment étrange qui se dégage, celle de l'Histoire prise dans un tapis roulant sans fin.
(...)Le tout est à la fois comique et tragique, mais une chose est certaine: le coup de pouce à la réputation de Hollande en tant que leader sera de courte durée. La réalité d'une économie qui se détériore attend, et cette diversion momentanée au Mali n'a pas changé quelque chose à la maison. 

Lien ici

On a un sentiment effectivement bizarre : Hollande ne mérite pas autant d'éloges, si , en plus, l'intervention malienne vient en réparation de ce que devrait la France au Mali...
Il suffit de se replonger dans l'Histoire:

L’usage était cependant de laisser les tirailleurs piller les villages conquis, et tous se partageaient le butin, dont de nombreux esclaves, y compris les officiers français qui y trouvèrent des concubines ! J’écrirais volontiers un livre qui s’appellerait Les guerriers polygames de la République sur les officiers de la conquête…
Dès cette époque donc, l’un des principaux problèmes était d’éviter les débordements, pillages et exactions des troupes africaines. Beaucoup en effet ne s’engageait que pour les pillages qu’ils escomptaient mener et compter bien revenir chez eux avec des captifs. Les auxiliaires n’étaient parfois pas payés (ce n’était pas le cas ici), et dans ce cas il fallait bien les mener au pillage pour les rétribuer … 


Le 28 décembre l’enseigne Aube qui voulait rejoindre son chef fut massacré avec une quinzaine de matelots.
Le colonel Bonnier atteignit la ville le 10 janvier 1894, à l’issue de ce qui fut qualifié alors de « raid merveilleux ». La ville était prise, sans combat, et le drapeau français flottait sur Tombouctou. « C’est l’arme sur l’épaule que la colonne entre dans la ville. Les habitants sont enchantés de son arrivée. Maintenant, ils n’ont plus à craindre les fameux Touaregs, qui d’ailleurs n’ont pas jugé prudent de se montrer » écrit fièrement un membre de l’expédition. (...)

Le 12 janvier, le colonel Bonnier partit en reconnaissance « dans l’intention de débarrasser les environs des nomades qui les infestaient » et de tirer vengeance de la mort de l’enseigne de vaisseau Aube. Pendant trois jours, ce ne furent que razzias et pillages, la colonne s’emparant de plus de 1000 moutons mais aussi de quelques femmes de notables Touareg … 

On s’explique mal le sens de cette expédition dirigée par le colonel en personne avec tout son Etat-major ... Le 14 janvier les soldats bivouaquèrent  à Tacoubao  sans prendre la moindre précaution. Les faisceaux furent formés, et les soldats allumèrent de nombreux feux pour se réchauffer. Le drame eut lieu quelques heures avant le lever du jour : en quelques minutes, le camp fut submergé par les Touareg. Des 14 Européens présents, 11 périrent, dont le colonel et 8 de ses officiers. Plus de 70 tirailleurs furent tués, mais aussi des dizaines de porteurs, domestiques, bergers qui accompagnaient les troupes. 
offre n’arriva à Tombouctou que le 12 février. De vives polémiques s’élevèrent entre militaire sur la lenteur de sa marche et sur sa propension à se dire le « vainqueur de Tombouctou », titre revendiqué par la famille de Boiteux et celle de Bonnier.

Ce que notèrent tous les officiers qui eurent à intervenir dans ce qui est aujourd’hui le nord du Mali, c’est que les troupes africaines très à l’aise et efficace dans les savanes qu’elles connaissaient bien perdaient toute aptitude au combat en milieu désertique. Malgré la supériorité de leur armement, les soldats se montraient le plus souvent pris de panique face à des adversaires courageux, motivés et connaissant bien le terrain. 



lien complet ici.


Et maintenant, on craint des génocides, qui seraient en train de prendre de l'ampleur...


 Une discussion que j'ai retenue et à laquelle j'ai assisté, dans le vraie vie:

"On sait pourquoi on y est: c'est l'uranium"
"La France n'a jamais fait dans l'humanitaire, pourquoi elle commencerait maintenant?"
"On veut juste ramener des pépètes, le reste, c'est de l'enfumage"
"Ouais, du foutage de gueule"
"Le Hollande, il a fait risqué, là"
"Ouais, si on se prend une trempe, il fait quoi"
"De toute manière, il y a beau dire, on y est pour longtemps"
"Ouais, et il y a des sous pour Areva, mais quand il s'agit de nous, basta!"

afin de montrer quelle est réellement la pensée d'un grand nombre qui ne sont pas sur le net...
François le Malien, cela les fait marrer. Simplement.

"Personne n'est dupe"
"La gauche qui voulait pas aller en Syrie, elle fait bien sa petite guerre à elle, non?"
"Le Malien, il peut crever quand il arrive en France comme sans-papier mais chez lui, c'est pas pareil?On veut nous faire avaler ça?"


Un jour, il naquit une organisation internationale, dont le but était de créer un vrai concert des Nations, de promouvoir les droits de l'Homme....Une organisation qui devait éviter les conflits armés et établir la diplomatie comme seule manière de dialoguer entre peuples et nations...

1 commentaire:

  1. Ah c'est beau, tout ce gâchis ! Bien sûr ce matin encore je me posais une question sur un article du Grand Soir : Ne peut-on pas dire que la seconde guerre mondiale a commencé en 1936, et qu'elle dure toujours ? A sa tête, non des militaires (même s'ils y sont parties prenantes), mais des financiers et des industriels, comme Prescott Bush qui prêta à Hitler le nerf de sa guerre ?

    Ce n'est là qu'un épisode qui s'écrit sur le sable du désert, comme il s'est écrit sur celui de l'Irak, sur celui de la Libye, mais aussi sur les rizières, ou les inhospitalières (pour les intrus) montagnes d'Afghanistan, ou dans l'immensité de la plaine russe. Seul espoir qui se dégage de ces échauffourées : malgré les centaines de milliards dépensés, la Terre n'est toujours pas entièrement aux mains des envahisseurs washingtoniens et leurs comparses, parfois même ils reculent.

    La Terre sait se défendre.

    RépondreSupprimer

Bienvenue aux commentateurs de bonne foi, ils seront respectés, quand aux autres:
Avant de poster, ou de vouloir faire un billet, qui serait insultant et violent à mon égard et à ceux qui viennent de bonne foi ici, en ne respectant pas les autres et la loi, n'oubliez pas qu'il faut toujours pouvoir dire en face des gens ce qu'on est capable d'écrire derrière son écran, surtout quand les gens visés ont une famille.
La violence n'est pas que physique. Elle peut être verbale et lâche.
Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragée, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires

Via Gael, Nicolas et retrouvé chez Elodie:
Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Youtube

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer