Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

dimanche 3 février 2013

Et si nous changions notre regard sur les gros?

J'avais fait un article sur cheminsderosaelle sur l'éloge des gros il y a quelques temps.
Il est vrai que notre population grossit, et que les personnes en surpoids augmentent.
Comme je le disais, je ne suis pas dans cette catégorie, je suis plus dans un 36 que dans un 44.
Il n'empêche que comme tout regard malsain, le regard ostracisant sur les gens obèses me dérange, même si je trouve désolant pour un enfant d'avoir dès tout petit des problèmes de poids.
Pourtant, j'ai un jour sursauté en tombant nez à nez sur une jeune femme obèse en mini-jupe. Elle s'est sentie gênée, très gênée, et moi-même encore plus après.

On n'est jamais à l'abri de blesser des gens.
Revendiquer sa rondeur, comme un atout charme, pourquoi pas, tant qu'on ne me l'impose pas? Parfois, à l'inverse, des personnes très grosses sont vindicatives envers les femmes plus menues, surtout lorsqu'elles basent leur séduction dans un décolleté impressionnant, et ne retiennent d'elles que cela.
Mais c'est aussi souvent pour cacher un mal-être qu'elles sont agressives.

Les gens enrobés ne me dérangent pas, sinon. De toute façon, pourquoi me dérangeraient-ils? Ils font ce qu'ils veulent, avec leur corps et leur santé. Là est exactement le même souci que peuvent avoir les gens avec les affaires des autres. Comme pour le mariage pour tous, cela ne me concerne pas, personne ne me force à me marier avec une femme, et personne ne m'impose un régime grossissant. Chacun fait ce qu'il veut de son corps, tant qu'il en assume les conséquences. La seule chose qui me dérange dans cela, c'est les liposuccions qui sont remboursées par la sécu quand la personne doit se faire soigner et maigrir à tout prix à cause d'une obésité morbide. Mais doit-on haïr pour cela les gens qu'on dit gros?

Mais revenons aux personnes qui peuvent souffrir du regard des autres en étant en surpoids. Imaginez-vous dans cette peau de gros, tous les jours. Vous croisez un inconnu, qui vous dévisage, puis à chaque rencontre, c'est ainsi. Vous n'osez pas manger dans un lieu public, tant vous vous imaginez qu'on pense que vous vous goinfrez. Vous avez en permanence un regard qui vous juge et qui semble vous dire que vous êtes nul....

Et puis, comme je l'ai entendu, aussi, si trop manger jusqu'à être obèse est une addiction, comment faire? Un alcoolique peut s'abstenir. Comment le fait un gros, il s'arrête de manger?

Il y a aussi des gens gros qui ont une maladie, les carences causent l'obésité, ou des médicaments. Un obèse n'est pas forcément un mec qui se goinfre...et puis, en plus, qu'est-ce que cela peut nous faire, tant qu'on n'est pas concerné par cela?

En Amérique, on estime que les gens en surpoids coûtent chers à la société. Il est possible qu'on en vienne, encore une fois, à une espèce de "chasse aux sorcières". Cela risque d'arriver chez nous, aussi dans quelques temps. On est les champions quand il s'agit d'importer les conneries des USA...

Si nous changions notre regard sur les gros, les obèses, les boules, les gras etc...Oui, si nous arrêtions de tout vouloir standardiser, imposer des normes. Il existe des gens ronds, qui aiment être ainsi, qui l'assument.
Et puis, stigmatiser l'autre en fonction de notre esthétique ou de nos valeurs sociales, je n'aime pas cela.
Grand, gros, petit, maigre, noir, blanc, etc...quand est-ce qu'on va réellement apprendre à vivre avec tout le monde sans juger les autres?

9 commentaires:

  1. Plus encore que de dire que les personnes obèses font ce qu'elles veulent, il serait plus juste de dire elles font ce qu'elles peuvent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne mélange pas les obèses et les gens en surpoids.
      J'ai été surprise des personnes qui aiment manger et qui assument leurs kilos en trop.
      Ensuite, on ne peut pas confondre les gens malades avec les addicts, les gourmands(les bons vivants)et ceux qui mangent mal.
      On ne connait pas l'histoire des gens qu'on croise. C'est pour cela qu'il ne faut pas poser un regard négatif, je crois.

      Supprimer
  2. j'suis à 100% d'accord avec le chat

    RépondreSupprimer
  3. Tant de choses peuvent intervenir : les traitements aux corticoïdes, par exemple, la sédentarisation voulue ou forcée, des habitudes alimentaires inadéquates..... des facteurs psychologiques par exemple.

    J'ai connu une femme très ronde, qui avait pendant des années soigné un mari très malade sans se plaindre : c'est son corps qui s'est vengé ainsi. Il m'est arrivé des choses du même ordre, même si le surpoids n'est pas énorme. On ne peut vraiment pas juger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ce que je dis :-)
      Ne pas tomber ni dans le mépris ni dans le pathos.

      Supprimer
  4. Juste une précision, j'aimerai savoir où tu as lu que les liposuccions sont remboursées par la sécu en cas d'obésité ? L'opération (by pass, anneau ou slive) est prise en charge seulement si tu remplis les critères : IMC supérieure à 30 (voir plus), passage devant un psy, danger pour la santé ...
    On prend en charge quelques chirurgies réparatrices après (retendre la peau) mais c'est tout.
    La réduction mammaire aussi est prise en charge si tu prouves que c'est un handicap, et que tu fais un régime avant.
    Et vu ce que rembourse la sécu : t'as plutôt intéret à mettre de l'argent de côté malgré tout !
    Quand tu dis ne pas mélanger les obèses, des gens en surpoids : le surpoids se définit par une IMC supérieur à 25 et l'obésité à 30. Pas facile de les différencier !
    Sinon, j'ai un billet en préparation depuis plusieurs jours sur le sujet, mais difficile à écrire car je fais partie de ces gros !

    RépondreSupprimer
  5. Foutaises et niaiseries que tout cela ! Les obèses le sont parce qu'ils bouffent comme des porcs et picolent comme des trous, un point c'est tout !

    RépondreSupprimer
  6. Une lecture à conseiller (à DG ?): "Toxic : obésité, malbouffe, maladies,... enquête sur les vrais coupables." de W. Reymond

    RépondreSupprimer

Bienvenue aux commentateurs de bonne foi, ils seront respectés, quand aux autres:
Avant de poster, ou de vouloir faire un billet, qui serait insultant et violent à mon égard et à ceux qui viennent de bonne foi ici, en ne respectant pas les autres et la loi, n'oubliez pas qu'il faut toujours pouvoir dire en face des gens ce qu'on est capable d'écrire derrière son écran, surtout quand les gens visés ont une famille.
La violence n'est pas que physique. Elle peut être verbale et lâche.
Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer