Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mercredi 7 novembre 2012

Ce mercredi où le dollar a chuté

J'aurais pu dire : ce mercredi où le texte sur le mariage pour tous va être soumis au conseil des ministres, mais comme on a lié mariage à la famille, avec toutes les supputations et changements que cela va induire...moi, je suis perdue dans tout ça. Il est vrai aussi que les gens en souffrance, qui luttent pour un logement décent et du travail, pour eux, c'est un détail. Pour d'autres, c'est beaucoup. Et dans le sens du mariage pour tous, et dans l'autre sens. Je vais me répéter mais pour moi, un mariage ou un couple ne fait pas une famille.On aurait du réellement séparer les choses. Parce qu'en plus, cela met les personnes visées par cette avancée dans une situation délicate, toutes les personnes.

J'aurais pu dire: ce mercredi où le rapport Gallois, j'y reviendrai plus tard, fait encore des vagues et je pense sincèrement qu'on peut quand même y trouver du bon. qu'il y a des bonnes pistes. Mais on oublie la demande intérieure comme soutien de la croissance et relance de la compétitivité, enfin, de ce que j'en ai lu. Il n'empêche qu'il ne faut pas jeter Bébé avec l'eau du bain, même si on peut un peu s'en amuser.

J'aurais pu dire: ce mercredi où Nicolas réclame des droits d'auteur à Juan. C'est vrai, ça, est-ce qu'une bière suffit? Non mais...

J'aurais pu dire: ce mercredi où l'Hérétique se réjouit de la sortie de 23 blogs dits de gauche du classement E.buzzing...Est-ce que percer par  forfait est un signe de réjouissance? Surtout que Mélenchon est premier des blogs politiques et que Rioufol, fdesouche, ça a l'air de déranger même les centristes, de les cotoyer dans un classement. Pour moi, je suis maintenant 66ème en politique, c'est sympa. Sans les copains, c'est moins drôle, mais bon...

J'aurais pu dire: ce jour où ma copine Elody parle de Haïti, et là, franchement, je lui tire mon chapeau: respect ma belle, parce que tu as totalement raison, ce pays sinistré des damnés du monde en a encore pris plein la tête...Je voulais en parler mais tu l'as fait tellement bien. Merci!

J'aurais pu dire: ce mercredi où les Américains se sont retrouvés moins racistes que nous, en réélisant Barak Obama, c'est bien, quoi que cela ne va pas changer tant de choses que cela...Les résistances sont plus grandes, le processus de paix en Palestine est au point mort. 

Mais en fait, c'est le jour où le dollar a chuté: simplement, pour saluer la réélection d'Obama. On a fait marcher la planche à billet à fond car les aides vont continuer, les banques intérieures se réjouissent et les exportations vont encore nous concurrencer. Sale signe pour l'Europe, même si les consortiums financiers américains font un peu la gueule, car leur trésorerie diminue de facto.
Nous n'avons pas le choix, il faut faire de même, et ainsi baisser l'euro de toute urgence.

J'aurais pu dire: le jour où l'économie mondiale est toujours la même, chacun pour sa pomme, on pense l'autre comme un concurrent, on ramène la couverture à soi. Encore un jour où des vies humaines sont dépendantes d'un bout de billet vert très moche.
Mais c'est aussi un mercredi ordinaire pour beaucoup de personnes, un mercredi heureux, ou difficile, un mercredi seul ou entouré. 

Et le Qatar veut investir 10 milliards d'euros dans les entreprises françaises. Certains vont hurler au rachat de la France, d'autres vont trouver la mesure réconfortante. C'est ainsi.        

12 commentaires:

  1. Je me réjouis, moi ? Première nouvelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, de votre classement, non?
      Un peu d'humour, oh...et puis, j'ai cité votre blog, donc pour votre classement, c'est bon, non?

      Supprimer
    2. C'est un peu dur, de comprendre quand je manie l'ironie?
      Cordialement:-)

      Supprimer
    3. Du classement, non pas spécialement. Ebuzzing se vide de sa substance et des blogues de politiques remplacent progressivement ceux des citoyens : vous croyez que ça m'enchante ?

      Supprimer
    4. Il aurait fallu dire cela avant.Les soutenir, car c'est exactement ce qu'ils dénonçaient. Maintenant, ils sont partis.
      Rassurez-vous, je ne taquinais pas méchamment.

      Supprimer
    5. C'est parce qu'ils sont partis que cette configuration existe.
      Ce ne serait pas le cas si tous ces blogues étaient restés.

      Supprimer
    6. tout le monde s'est emballé, je crois. Peut-être Pierre Chappaz aurait-il pu tenir compte de leurs remarques.
      C'est dommage.

      Supprimer
  2. Goldman Sachs n'aime pas Obama mais heureusement ce ne sont pas encore les banques qui élisent les présidents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Godman Sachs n'aime pas grand monde à part elle, faut dire.

      Supprimer
    2. Non elle a soutenu Romney à fond. Mais apparemment cela n'a pas suffit à empêcher Obama d'être réelu.

      J'aime bien le tont de ton billet, voulais-je ajouter.

      Supprimer
    3. Je voulais aussi ajouter que tant mieux si la bande de vaniteux se casse. J'ai vu que SuperNo arrive en 9e position. Je suis pas du tout fan du bonhomme mais je suis d'accord avec ce qu'il écrit et en plus il a un style d'enfer, radical et humoristique comme j'aime.

      Supprimer
    4. merci pour l'appréciation. Bien entendu que je n'aimais pas Romney.
      Par contre, j'ai des amis dans cette bande et en plus, toi aussi, t'es un peu dure mais bon, c'est ton choix.
      Oui, superno on m'en a parlé déjà.

      Supprimer

Bienvenue aux commentateurs de bonne foi, ils seront respectés, quand aux autres:
Avant de poster, ou de vouloir faire un billet, qui serait insultant et violent à mon égard et à ceux qui viennent de bonne foi ici, en ne respectant pas les autres et la loi, n'oubliez pas qu'il faut toujours pouvoir dire en face des gens ce qu'on est capable d'écrire derrière son écran, surtout quand les gens visés ont une famille.
La violence n'est pas que physique. Elle peut être verbale et lâche.
Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer