Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

jeudi 8 novembre 2012

Avons-nous encore le temps en politique?

On a beaucoup parlé de l'hyper-président Sarkozy, de l'accélération du temps médiatique, de ce fameux axiome un fait divers/une loi.
Le rapport Gallois nous parle de ce gâchis de 30 ans de politique industrielle laissée en jachère, des crises successives, des accélérations du monde, de nos nouveaux partenaires commerciaux des pays émergents, de l'essoufflement de l'économie française.

Il y a eu des chocs dans l'histoire contemporaine: le Mur de Berlin, la seconde intifada, le 11 septembre, septembre 2008 etc...

Le temps politique a toujours été composé de ruptures et de longues évolutions, de révolutions et de réactions populistes.

A-t-on encore le temps en politique, de construire un projet, une équipe, de gouverner en se plantant, de rectifier, de chercher des pistes, de s'adapter?

Ce pays est en ruines. Doit-on laisser les ordures du temps passé et construire des murs bancals dessus, ou nettoyer complètement pour bâtir des murs sains?

Ce gouvernement est tiraillé entre un centre presque droit que Valls représente bien et une aile gauche bien caractérisée par Montebourg. Deux hommes qui se sont présentés comme candidats, deux ambitions. Reste à savoir si leur ambition est pour la France ou pour eux-même.

Ce gouvernement traîne des reliques d'un temps révolu, de celui où Fabius pensait avoir une influence.

Et Hollande au milieu? Il essaye de faire retrouver sa place au Président , laisse le gouvernement gouverner, accorde sa confiance et écoute.

On ne fait pas un mandat en 6 mois. Barack Obama l'a bien démontré, un projet politique ambitieux demande plus de 4 ans pour se réaliser. Les américains lui ont redonné du temps.

En avons-nous en France?

Une des leçons que l'observation de la politique m'a apprise, c'est qu'on ne peut préjuger de rien dans ce domaine. J'avais peur de Chirac en 1995. Je peux maintenant dire qu'il a été néanmoins un grand président, qu'il a porté des valeurs humanistes et universelles: il voulait réformer le Conseil de Sécurité, faire rentrer dans l'ONU les pays émergents, il a fait ce splendide G20 à Evian, il a imposé une taxe pour les pays pauvres sur tous les vols internationaux en faveur de la santé. Il a porté le discours de Villepin en 2003, refusant l'impérialisme occidental. Il a aussi fait de grandes erreurs dont Sarkozy. C'est vrai.
Sous sa présidence, la France s'est ouvert sur le monde et de 2005 à 2007, elle rattrapait son retard économique car elle avait de vrais partenaires dans les pays émergents, elle avait trouvé ses marques.

On ne peut pas juger d'un homme de pouvoir dans un laps de temps si court.
Hollande m'a déçu, pour la Palestine, c'est vrai.
Je disais à Juan dans cet article en commentaires qu'on ne peut pas faire l'erreur de surestimer quelqu'un ou de le sous-estimer.
Il faut selon moi prendre le temps en politique, ne pas se précipiter ni pour descendre la personne ni pour l'encenser. La politique est comme le temps, l'avenir, une grande partie de cela peut nous échapper, par des facteurs externes, des données que nous n'avons pas. Seule, à mon sens, une analyse sans cesse renouvelée peut nous aider à juger et nous n'avons que le temps pour nous y aider.

Et les politiques en ont toujours aussi peu vis-à-vis des attentes des uns et des autres. Gouverner, c'est prévoir, disait-on avant. Dans ce monde multipolaire, tenu par des individualités et des peuples qui évoluent, ce n'est plus aussi simple.         

  
 

2 commentaires:

  1. Ça faisait un moment que je n'avais pas été autant en accord avec toi. Mais là je dois dire que tu résumes bien une réalité que beaucoup trop ignorent comme l'UMP et nos chers media. Allez Rosaelle, tiens bon !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'avais pas confiance en Hollande avant l'élection : pourquoi en aurais-je maintenant ? C'est un libéral. Il l'a montré, démontré, assumé. Ses prémisses n'ont jamais été les miennes. Je déplore seulement que trop de nos concitoyens le laissent faire. Il est vrai qu'à part Mélenchon dont on voit parfois les coups de gueule, l'opposition paraît inexistante. Ainsi Asselineau est-il interdit de facto d'antenne. Sur certains points, il va plus loin que le porte-parole du front de gauche : trop loin sans doute pour la fricarchie.

    Gouverner c'est à la fois prévoir, et savoir s'adapter. Mais il y a des positions de base qui peuvent être radicalement différentes. Actuellement, ce n'est que la continuation résolue, voire encore plus agressive sous des dehors moins accrocheurs, de la politique antérieure. Comment ne pas être amer, voire révolté ?

    RépondreSupprimer

Bienvenue aux commentateurs de bonne foi, ils seront respectés, quand aux autres:
Avant de poster, ou de vouloir faire un billet, qui serait insultant et violent à mon égard et à ceux qui viennent de bonne foi ici, en ne respectant pas les autres et la loi, n'oubliez pas qu'il faut toujours pouvoir dire en face des gens ce qu'on est capable d'écrire derrière son écran, surtout quand les gens visés ont une famille.
La violence n'est pas que physique. Elle peut être verbale et lâche.
Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragée, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires

Via Gael, Nicolas et retrouvé chez Elodie:
Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Youtube

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer